La Syrah, le Grenache ainsi que le Mourvèdre subsistent les vignobles notables de l’Appelation d’Origine Pic Saint Loup.

Le Grenache demeure le raisin tenant du souvenir du Pic Saint Loup, néanmoins c’est la Syrah qui, à présent, domine .

Native de la vallée du Rhône, la Syrah trouve en Pic Saint Loup son territoire de préférence pour affirmer ses traits organoleptiques et son exemplarité odoriférante. C’est pour cette raison qu’elle est devenue le raisin fondamental qui compose les vins du Pic Saint Loup, qu’ils soient rouges ou rosés.
La Syrah s’assemble assurément au Mourvèdre, auguste et puissant cépage issu de la péninsule hispanique. Deux cépages qui viennent retrouver le Grenache afin de garantir aux vins une admirable structure et une bonne aptitude au vieillissement.

Dans un intérêt second le Carignan avec le Cinsault, raisins complémentaires de l’AOC, participent également aux assemblages des cuvées.

Chaque année, la terre présente un environnement exceptionnel

Avec sa posture de “sentinelle en avant-poste des Cévennes”, le Pic Saint Loup agit sur la pluviosité, qui assurent la nécessité en eau, et compensent la carence en eau que la souche est suceptible de subir en été.